ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Douleur et Analgésie

1011-288X
Vous êtes sur le site des articles parus entre 1988 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 28/1 - 2015  - pp.5-11  - doi:10.1007/s11724-015-0408-1
TITRE
Causes non communes de lombalgies

TITLE
Curable Underestimated Sources of Back Pain

RÉSUMÉ

Toutes les lombalgies ne sont pas communes, c’est-à-dire médiées par une sensibilisation de nerfs rachidiens après lésion initiale des disques ou des arcs postérieurs. Les lombalgies révélant une tumeur sont rares, mais graves. Celles liées aux spondylarthrites doivent être suspectées quand les lombalgies sont améliorées par le mouvement et aggravées par le repos. L’absence de reproduction de la douleur à la mobilisation du rachis doit faire évoquer, entre autres, une projection d’origine viscérale. Le diagnostic des syndromes myofasciaux des muscles lombaires repose sur la découverte, par leur palpation minutieuse, d’un point gâchette en leur sein. Les syndromes de Robert Maigne (sensibilisation de la branche postérieure) sont révélés par le pincer-rouler, mais ne correspondent pas toujours à des étiologies bénignes. Les syndromes canalaires de Jean-Yves Maigne (striction d’une branche postérieure au-dessus de la crête iliaque, ou d’un rameau perforant des nerfs sous-costaux ou ilio-hypogastrique lors de la traversée des muscles obliques) peuvent être très invalidants mais guéris par une neurolyse. Des syndromes canalaires plus proximaux (notamment dans les foramens mamillo-accessoires) sont sans doute encore plus souvent méconnus. Les syndromes de Bertolotti (malformations transversosacrées) sont souvent manqués quand des IRM sont pratiquées avant toute radiographie. Les bursites interépineuses peuvent être guéries par une infiltration. Certaines lombalgies basses proviennent des sacro-iliaques lato sensu (articulations mais aussi ligaments, dont iliolombaires). Enfin, des stases veineuses dans l’espace péridural ou les foramens peuvent aussi induire des lombalgies. La prescription d’examens paracliniques sans interrogatoire ni examen clinique est une perte de chance pour les patients, et une régression.



ABSTRACT

Not all back pain are mediated by neuropathic changes in spinal nerves following insults of discs or posterior arches. Some can herald tumours. Others are due to spondyloarthropathies which should be suspected when back pain worsens with rest and improves when moving. If spine mobilisation does not reproduce back pain, a visceral origin should be searched. Myofascial syndromes can affect all muscles from the back: A thorough palpation of muscles can help and put the finger on a ‘trigger point’. Robert Maigne’s syndrome (sensitivation of posterior branches) is diagnosed on pinching-rolling of the skin, but is not always synonymous of a benign disorder. Jean-Yves Maigne’s syndromes (entrapment neuropathies of clunial nerves over the iliac crest, or sub-costal/iliohypogastric perforing branches through obliquus muscles) can be highly disabling, but cured by neurolysis. More proximal entrapment neuropathies of posterior branches close to the zygaophyseal processes are probably frequently missed. The same holds true for Bertolotti syndrome when MRI is performed without X-rays. Some interspinous bursitis can be relieved after a single steroid injection. Back pain can be the consequences of sacroiliac lesions, either in the joint or the ligaments surrounding it (including ilio-lumbar ligaments). Venous stasis within peridural space or foramens can foster back pain and radiculalgia. Imaging without thorough medical history and clinical examination is costly, risky, and a regression in medical practice.



AUTEUR(S)
J.-M. BERTHELOT

MOTS-CLÉS
Lombalgies, Examen clinique, Spondyloarthrites, Syndromes canalaires, Branches postérieures, Syndromes de Maigne, Syndrome de Bertolotti, Sacro-iliaque, Ligaments, Bursites, Stase veineuse

KEYWORDS
Back pain, Physical examination, Entrapment neuropathies, Posterior branches, Maigne’s syndromes, Bertolotti’s syndrome, Sacroiliac, Ligaments, Bursitis, Venous stasis

BIBLIOGRAPHIE
archives.dea.revuesonline.com/revues/53/10.1007/s11724-015-0408-1.html

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (147 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier