ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Douleur et Analgésie

1011-288X
Vous êtes sur le site des articles parus entre 1988 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 28/3 - 2015  - pp.131-138  - doi:10.1007/s11724-015-0428-x
TITRE
Traitement de la névralgie trigéminale essentielle par décompression vasculaire microchirurgicale

TITLE
Treatment of Trigeminal Neuralgia due to Neurovascular Compression with Microvascular Decompression

RÉSUMÉ

La névralgie trigéminale, bien que qualifiée d’essentielle, est due dans une grande majorité de cas (96 %) à une compression vasculaire au niveau de la racine trigéminale. Cette compression pulsatile entraîne des lésions de démyélinisation responsables de foyers d’influx ectopiques qui sont à l’origine de douleurs paroxystiques intenses. La décompression vasculaire microchirurgicale (DVMC) consiste – après constatation à l’imagerie d’un (probable) conflit vasculaire – à lever la compression. L’intervention, d’une durée de 3h environ, est réalisée sous anesthésie générale. L’étude des résultats montre une efficacité, avec sédation complète des douleurs à long terme, dans 62 % à 89 % des cas selon les séries. La DVMC est une chirurgie curative et conservatrice qui traite la cause des douleurs et pour laquelle les résultats à long terme sont le plus souvent durables et stables, comme le montrent les études statistiques sur courbe de Kaplan-Meyer à 16 ans. C’est la première option chirurgicale lorsque les traitements médicamenteux sont insuffisants ou mal supportés et lorsque l’imagerie met en évidence une compression vasculaire.



ABSTRACT

Trigeminal neuralgia is, in a large majority of cases (96%), due to a neurovascular compression at the level of the trigeminal root. Chronic pulsatile compression creates focal demyelination, with short-circuits between fibers and generation of ectopic influxes responsible for intense paroxysmal pain. Microvascular decompression (MVD), in those cases in whom high-resolution MRI shows evidence of a neuro-vascular compression, obtains long-term relief in a significant number of patients, 62% to 89% of the cases according to series. MVD, because it is a curative and conservative treatment of TN, is the first surgical option. Lesioning techniques with percutaneous approaches or stereotactic radiosurgical methods are alternatives for patient with precarious general conditions or in whom MRI cannot demonstrate neurovascular compression.



AUTEUR(S)
M. SINDOU, P. ANTHERIEU, C. NUTI

Reçu le 22 janvier 2015.    Accepté le 18 juin 2015.

MOTS-CLÉS
Névralgie trigéminale, Décompression vasculaire microchirurgicale, Conflit neurovasculaire

KEYWORDS
Trigeminal neuralgia, Microvascular decompression, Neurovascular conflict

BIBLIOGRAPHIE
archives.dea.revuesonline.com/revues/53/10.1007/s11724-015-0428-x.html

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (3,3 Mo)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier