ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Douleur et Analgésie

1011-288X
Vous êtes sur le site des articles parus entre 1988 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 1/3 - 1988  - pp.121-126  - doi:10.1007/BF03006307
TITRE
Développement d’une échelle verbale française pour mesurer l’intensité sensorielle et l’aspect désagréable de la douleur

RÉSUMÉ

Au cours des dernières années, des échelles verbales ont été développées pour évaluer, chez l’homme, d’une part l’intensité sensorielle et d’autre part l’aspect désagréable e la douleur. Actuellement, il n’existe pas d’équivalent en langue française dont l’usage ait été validé. Notre travail décrit le processus par lequel nous avons adapté et validé, chez le francophone du Québec, une échelle verbale précédemment utilisée en langue anglaise. Pour ce faire, dans un premier temps, des membres du corps professoral de notre institution ont soigneusement choisi les termes de la langue française qui respectaient le mieux le sens des termes anglais précédemment utilisés. Dans un deuxième temps, trois groupes de participants (160) ont classé ces mots par ordre d’importance en leur accordant une valeur numérique (ordinale). L’importance de ces mots, représentant l’intensité sensorielle ou l’aspect désagréable de la douleur, a parallèlement été évaluée à l’aide d’une échelle visuelle analogue (EVA). II ressort que les sujets ont été cohérents dans l’attribution d’une valeur numérique pour les divers mots sélectionnés; les coefficients de corrélation inter-et intrasujets sont en effet très élevés (r=0,97). D’autre part, les mots dont la valeur moyenne sur l’EVA était trop rapprochée ont été éliminés de la liste. Ainsi, 12 mots décrivant l’intensité sensorielle et 7 mots décrivant l’aspect désagréable de la douleur chez le Québécois francophone ont été conservés.



ABSTRACT

Previous studies have shown the usefulness of verbal tests in separately assessing the intensity and unpleasantness of pain. However, similar measurement techniques have not been validated for use in the French language. This study describes how we adapted and validated an English verbal descriptor scale for use in a French-speaking Quebec population. Using as a guide lists of English descriptors, billingual dental professors compiled two lists of French terms describing the intensity and unpleasantness of pain. To assess the relative meanings of these words, three groups of subjects (N=160) rank-ordered the two lists and then rated the relative magnitude of each descriptor on visual analogue scales (VAS). We found a high degree of inter- and intrasubject reliability (r>0.97) in the ratings given to both the intensity and unpleasantness descriptors, showing that subjects were consistent in their understanding of the terms. Finally, only those descriptors were chosen whose mean VAS scores were significantly different. Thus, 12 intensity and 7 unpleasantness terms were included in this pain scale developed for Quebec Francophones.



AUTEUR(S)
G.H. DUNCAN, M.C. BUSHNELL, G.J. LAVIGNE, P. DUQUETTE

Reçu le 2 avril 1988.    Accepté le 1 août 1988.

KEYWORDS
Pain, pain measurement, VAS

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (597 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier