ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Douleur et Analgésie

1011-288X
Vous êtes sur le site des articles parus entre 1988 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 10/4 - 1997  - pp.127-130  - doi:10.1007/BF03003146
TITRE
Les antagonistes de la cholécystokinine: futurs antalgiques?

RÉSUMÉ

La cholécystokinine (CCK) est présente dans le cerveau et la moelle épinière où elle agit comme neuromédiateur en activant deux types de récepteurs A et B, ce dernier étant prédominant dans le système nerveux central. Différentes études électrophysiologiques et comportementales plaident en faveur de l’existence d’une interaction entre les systèmes CCK-ergique et opioïde endogènes dans le contrôle de la nociception. Le système CCK-ergique a ainsi été qualifié de système anti-opioïdergique. Expérimentalement, l’administration d’un antagoniste CCK-B potentialise l’effet antinociceptif de la morphine. L’ensemble des données actuelles laisse entrevoir la possibilité d’utiliser des antagonistes CCK-B spécifiques et sélectifs comme analgésiques de complément à la morphine dans le traitement des douleurs postopératories ou chroniques sévères.



ABSTRACT

Cholecystokinin (CCK) is located in the brain and the spinal cord. CCK acts as a neuromediator and produces various biological effects that are mediated by two receptors: CCK-A and CCK-B, the predominant form found in the central nervous system. Electrophysiological and behavioural studies suggest the existence of regulatory mechanism between CCK and opioid systems in the control of pain. Thus, it has been proposed that CCK could act as an endogenous opiate and play a role in the development of morphine tolerance. In contrast, administration of a CCK-B receptor antagonist may enhance the antinociceptive effect of morphine. Experimental and clinical studies indicate the possibility for the therapeutic use of selective and specific CCK-B receptor antagonists as co-analgesics with morphine in postoperative period or in patient with intractable pain.



AUTEUR(S)
C. MANN

Reçu le 10 février 1997.    Accepté le 5 mai 1997.

KEYWORDS
CCK, CCK-B antagonists, endogenous opioids, nociception

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (414 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier