ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Douleur et Analgésie

1011-288X
Vous êtes sur le site des articles parus entre 1988 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 11/3 - 1998  - pp.136-142  - doi:10.1007/BF03009214
TITRE
Traitement des algodystrophies chroniques par les techniques de neurostimulation

RÉSUMÉ

L’objectif de cette étude est d’apprécier l’efficacité des techniques de neurostimulation dans le traitement des Algodystrophies chroniques. Cette étude rétrospective a été réalisée auprès de 27 patients, (âge moyen 42 ans). Les douleurs évoluaient depuis 28 mois (4–74 mois). L’échec des traitements habituels nous a conduit à proposer une neurostimulation trans-cutanée (NSTC), puis chez 9 patients, une stimulation cordonale postérieure (SCP). L’appréciation des résultats a été effectuée au terme d’un recul moyen de 10 mois (NSTC) et 49 mois (SCP). La majorité des patients (77% en cas de NSTC, tous les patients en cas de SCP) ont été soulagés de manière significative et prolongée. Les techniques de neurostimulation représentent ainsi une alternative thérapeutique efficace en cas d’Algodystrophie chronique rebelle aux traitements classiques, à condition qu’elles soient intégrées dans un programme thérapeutique multidisciplinaire, comportant notamment une rééducation et une prise en charge psychologique.



ABSTRACT

The aim of this investigation is to evaluate the effects, advantages and limits of electrical stimulation for the treatment of intractable pain to Reflex Sympathetic Dytrophy (RSD). Our casuistry consisted of 27 patients, mean age 42 years, attending a multidisciplinary approach for RSD. Pains had been developing for 28 months (4–74 months). All patients were initially treated by transcutaneous electrical nerve stimulation (TENS) and nine patients were later submitted to Spinal Cord Stimulation (SCS). Most patients were relieved in a significant and lasting way (77% with TENS, all patients with SCS). Electrical Stimulations may be an effective for the management of RSD and should be considered after traditional conservative measures (drugs, sympathetic blocks). This treatment must be discussed in a multidisciplinary organisation with notably a rehabilitation restoration program and a psychological support.



AUTEUR(S)
B. VEYS, M.C. DEFONTAINE-CATTEAU, B. BUISSET, Ph. ARMIGNIES, E. BOUCLY, O. DUNETON, S. BLOND

Reçu le 15 mai 1998.    Accepté le 30 juin 1998.

KEYWORDS
Reflex sympathetic distrophy, complex regional pain syndrome I, transcutaneous electrical nerve stimulation, spinal cord stimulation

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (857 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier