ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Douleur et Analgésie

1011-288X
Vous êtes sur le site des articles parus entre 1988 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 12/4 - 1999  - pp.265-272  - doi:10.1007/BF03008493
TITRE
Modèles théoriques cognitifs et comportementaux de la douleur chronique

RÉSUMÉ

La prise en charge des malades souffrant de douleur chronique non-maligne implique un abord psychologique du patient aussi bien lors de l’étape diagnostique que pendant la prise en charge thérapeutique. Divers types d’approches psychologique ou psychiatrique sont envisageables. L’approache cognitivo-comportementale est largement documentée dans la littérature internationale. Le but de notre exposé est de donner une introduction aux bases conceptuelles de cette approche et de clarifier la terminologie.

Les modèles théoriques cognitifs et comportementaux utilisés en clinique s’inscrivent en continuité avec le modèle pluridimensionnel de la douleur. Selon les modèles comportementaux, la douleur chronique est appréhendée comme un comportement “appris” et “entretenu”, cést-à-dire conditionné. Une autre spécificité de l’abord comportemental est de se centrer sur le “comment faire avec” la situation actuelle.

Le modèle opérant étudie le comportement observable dans ses relations avec ses conséquences. Il insiste sur l’objectivation des performances, sur le rôle de l’environnement (relations avec la famille, professionnels de santé...), sur la notion d’évitement (avoidance). Le modéle répondant insiste également sur la notion d’évitement avec comme conséquence thérapeutique l’impotance de la confrontation progressive avec une situation évitée. Les stratégies d’ajustement, d’adaptation, d’affrontement sont désignées en anglais sous le terme de “coping”. La classification des stratégies de coping reste un sujet de controverses. Différents facteurs ont été mis en évidence notamment le “catastrophisme” et la “phobie du mouvement” ou “kinésiophobie”.

Le modèle social de l’apprentissage souligne l’insister sur le concept de l’efficacité personnelle.

Les implications pratiques de ces différents modèles seront discutées pour l’évaluation et la stratégie thérapeutique.



ABSTRACT

Management of benign chronic pain patients imply an psychological approach for diagnosis as well as for treatment. Various psychological or psychiatric approaches have been proposed. The cognitive and behavioral model is largely described in the international literrature The aim of this paper is to give the conceptual basis for this approach and to clarify the related terminology.

Cognitive and behavioral models used in the clinical practice are in agreement with the so called pluridimensional pain model. According to the behavioral models, chronic pain is analysed as a learned, self maintained, that is to say conditionned behavior. A important characteristic of the behavioral approach is to focus on the coping with the present situation. Operant model study the observable behavior with its relationship with consequences. This model stress the objectivation of performances, the role of environnement (relationships with family members, health care professionals...), and of avoidance behavior. The respondant model also focus on the avoidance behavior with an implication for treatment which is the importance of progressive exposure with the stimulus. Classification of coping and adjustment strategies is still a matter of controversies. Various important concepts have more recently emerged such as catastrophizing and the kinesiophobia. Social learning model focus on self-efficacy.

Implications for pain evaluation and management of these different conceptual basis will be discussed during this seminar.



AUTEUR(S)
F. BOUREAU

Reçu le 13 mai 1999.    Accepté le 25 juin 1999.

KEYWORDS
Chronic pain, cognitive and behavioral approach

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (843 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier