ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Douleur et Analgésie

1011-288X
Vous êtes sur le site des articles parus entre 1988 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 13/4 - 2000  - pp.167-172  - doi:10.1007/BF03013839
TITRE
La DREZotomie microchirurgicale pour Douleurs après traumatisme radicello-médullaire—Plexique ou tronculaire du membre supérieur: A propos de 11 cas opérés versus 8 cas non opérés

RÉSUMÉ

Sur une série de dix neuf patients souffrant de douleur par désafférentation du membre supérieur d’origine traumatique, pris en charge dans le cadre du Centre d’Evaluation de la Douleur. Onze patients ont été opérés par DREZotomie Microchirurgicale (DMC) et les huit autres ont eu une prise en charge médicale et/ou cognitivo-comportementale. Cette étude tend à confirmer l’efficacité de la DMC dans le traitement des douleurs neurogènes par traumatisme de la jonction radiculomédullaire cervico-thoracique, particulièrement dans leur composante paroxystique, permenttand d’arrêter le plus souvent la consommation médicamenteuse antalgique et améliorer notamment le statut psychologique des patients. Ces données sont vérifiées de manière éloquente lorsqu’on les étudie en comparant les patients opérés aux patients non-opérés. Les résultats post-opératoires sont exposés et comparés à ceux de la littérature récente. II est par ailleurs posé le problème de l’indication de la DMC lorque les lésions neurologiques initiales sont situées uniquement à distance et en périphérie par rapport à la jonction radiculo-médullaire.



ABSTRACT

Neneteen patients with pain resulting from deafferentation of an upper limb due to trauma were treated in the pain centre. Eleven patients were operated by microsurgical DREZotomy (MSD), and eight others had medical and/or cognitivo-behevioural treatment. This study tends to confirms the efficacy of MSD in the treatment of neurogenic pain resulting from injury to the cervico-thoracic dorsal root entry zone (particularly the paroxysmal component), which generally allows discontinuation of antalgic drugs and notably improves the psychological status of patients. These results are clearly confirmed when operated patients are compared with non-operated ones. The postoperative results are presented and compared with those recently reported in the litterature. The indication for MSD is also considered when the initial neurological lesions are located only at some distance and peripherally with respect to the radicello-medullary junction.



AUTEUR(S)
D. HEYMAN, J. NIZARD, Y. LAJAT

KEYWORDS
Migraine, tension headaches, symptomatic headaches, drug induced headache, post-traumatic headaches

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (612 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier