ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Douleur et Analgésie

1011-288X
Vous êtes sur le site des articles parus entre 1988 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 14/4 - 2001  - pp.181-192  - doi:10.1007/BF03012690
TITRE
Vanilloïdes, cannabinoïdes et nociception: aspects anatomiques

RÉSUMÉ

Les vanilloïdes et les cannabinoïdes, deux substances extraites respectivement du piment du Chili et du cannabis, sont impliqués dans la douleur. Nous verrons ici comment la localisation des récepteurs cannabinoïdes CB1 et CB2 et des récepteurs vanilloïdes VR1 peut apporter des renseignements précieux pour comprendre leu rôle. Les récepteurs VR1 sont localisés dans quatre populations cellulaires de fibres sensorielles impliquées dans la douleur aiguë et chronique. Un contrôle noradrénergique central de la nociception à partir du locus coeruleus par les vanilloïdes est aussi vraisemblable. Les cannabinoïdes sont impliqués dans la modulation de la douleur aiguë ou chronique au niveau spinal par l’intermédiaire de récepteurs CB1 présents sur des afférences primaires, des interneurones inhibiteurs et des astrocytes. Au niveau supraspinal, les cannabinoïdes sont impliqués dans les contrôles monoaminergiques, sérotoninergiques ou noradrénergiques. Ils pourraient jouer un rôle également dans les régulations centrales du système autonome par la douleur et les aspects psychoaffectifs de la douleur. Les données synthétisées ici suggèrent aussi l’existence de nouveaux types ou sous-types de récepteurs aussi bien pour les cannabinoïdes que pour les vanilloïdes. Enfin, la coexistence, au moins régionale, des récepteurs CB1 et VR1 renforce l’hypothèse récente d’une interaction entre ces deux systèmes.



ABSTRACT

Vanilloids and cannabinoids, extracted from the Chili pepper and Cannabis respectively, are involved in pain modulation. We show here how anatomical data concerning the localisation of cannabinoid CB1 and CB2 receptors and vanilloid VR1 receptors bring new insights in their contribution to pain modulation. Vanilloids are involved in acute and chronic pain at the spinal and peripheral levels mainly through C fibres belonging to at least four different cell populations. A central control of pain through VR1 receptors, still poorly documented, may be achieved trough descending and/or ascending noradrenergic pathways. At the spinal level, cannabinoids are involved in acute and chronic pain through CB1 receptors present in primary afferent neurons, inhibitory interneurons and astrocytes. At the supraspinal level, cannabinoids are involved in monoaminergic pathways. The are also involved in the autonomic and affective aspects of pain. CB2 receptors are involved in inflammation and most probably in neuroimmune regulation by pain. The data reviewed here suggest the existence of still unknown receptor types or subtypes for both systems. They also show that the hypothetic interactions between vanilloids and cannabinoids is consistent with their common expression in several regions, at least at the regional level.



AUTEUR(S)
M. CONRATH, J. FISCHER, C. SALIO, M.F. FRANZONI, S. DOLY

MOTS-CLÉS
CB1, CB2, cerveau, douleur, moelle épinière, VR1

KEYWORDS
Brain, CB1, CB2, pain, spinal cord, VR1

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (2,30 Mo)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier