ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Douleur et Analgésie

1011-288X
Vous êtes sur le site des articles parus entre 1988 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 16/1 - 2003  - pp.15-21  - doi:10.1007/BF03008098
TITRE
Dimension psychologique de l’analgésie contrôlée par le patient en période post-opératoire

RÉSUMÉ

L’analgésie contrôlée par le patient (Patient Controlled Analgesia ou PCA) est une méthode d’analgésie couramment employée en phase post-opèratoire. Son emploi se justifie à plusieurs titres: logistique, pharmacologique, pharmacocinétique… Sa dimension psychologique a toutefois été peu étudiée. Pourtant l’interaction PCA/patient est complexe et multifactorielle. La stratégie que choisit le patient pour utiliser la pompe, dépend de la perception qu’il a du système, de son rapport à la douleur postopératoire et d’une dimension psychologique de la personnalité appelée «locus de contrôle». Les individus à «locus de contrôle interne» semblent utiliser la PCA plus efficacement que ceux à «locus de contrôle externe». Cet étément de psychologie clinique infirme ainsi l’existence d’une utilisation standardisée et uniforme de la PCA par tous les patients, et doit être pris en compte lors du choix de cette méthode.



ABSTRACT

Patient controlled analgesia (PCA) has become one of the most popular methods of administration of postoperative analgesia. It rests on a set of justifications: logistic, pharmacological, pharmacokinetic… However, there has been little research on the psychological factors involved in that system. The patient/PCA interaction is yet complex and multidimensional. The strategy chosen by the patient for the activation of the pump depends on his perception of that system, as on his relation to the postoperative pain and a trait of personality called «locus of control». People with an «internal locus of control» seems to use the PCA more efficiently than those with an «external locus of control». An internal locus of control therefore might be predictive of satisfactory analgesia and less discontent with PCA use. This data recently issued from health psychology invalidates a standardized and unvarying use of the PCA by all the patients and must be taken into account when this method is chosen.



AUTEUR(S)
K. KACZMAREK, J.- M. LE BORGNE

KEYWORDS
Patient controlled analgesia, psychology, control

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (863 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier