ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Douleur et Analgésie

1011-288X
Vous êtes sur le site des articles parus entre 1988 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 16/3 - 2003  - pp.187-196  - doi:10.1007/BF03008070
TITRE
Evaluation de l’efficacité de la prise en charge à un an de 46 lombalgiques chroniques rebelles, par un Centre de Traitement de la Douleur

RÉSUMÉ

Nous décrivons les caractéristiques et les modalités de prise en charge d’une cohorte de 46 patients lombalgiques chroniques rebelles hospitalisés sur une période de 13 mois dans le Centre de Traitement de la Douleur d’un Centre Hospitalier Universitaire français, et évaluons les résultats obtenus à un an grâce à une batterie d’indicateurs reconnus. Nous avons inclus 26 femmes et 20 hommes d’âge 50.8±13.9 ans, lombalgiques chroniques depuis plus de 6 mois (la durée des lombalgies était de 130±91 mois), sans distinction d’âge, rebelles aux thérapeutiques antérieures, ayant eu plus de 3 mois d’arrêt de travail la dernière année chez les patients en activité. Dix-neuf patients (41%) avaient été opérés du rachis, 5 avaient été victimes d’un accident du travail. Vingt-neuf patients (63%) présentaient des diagnostics associés douloureux à d’autres sites.

Les patients ont bénéficié d’une prise en charge pluridisciplinaire médicale, fonctionnelle, psychologique, et socio-professionnelle, avec une hospitalisation initiale de 10 jours, et un suivi à 3, 6 et 12 mois. A 12 mois, une amélioration significative a été observée pour l’ensemble des critères de jugement: l’échelle visuelle de la douleur (sur 10), cotée à 7.2±1.5 avant traitement est passée à 4.1±1.9 à 12 mois (p<0.0001); l’échelle visuelle du retentissement fonctionnel est passée de 7.2±1.3 avant traitement à 4.1±1.9 (p<0.0001); le périmètre de marche est passé de 1664±2485 mètres avant traitement à 3254±3108 mètres (p<0.0001); le temps d’inactivité diurne est passé de 2.4±1.9 heures avant traitement à 1.1±1 heures à 6 mois (p<0,001). Chez les 23 patients en arrêt de travail, 10 patients (43%) ont repris leur activité antérieure à 12 mois; 16 patients ont bénéficié d’une adaptation de poste ou d’une procédure de reclassement professionnel, 7 patients d’une mise en invalidité. Au terme du suivi, 10 patients avaient réalisé une nouvelle imagerie de seconde intention, 11 avaient consulté un autre spécialiste différent du réseau initial et aucun n’avait eu recours à nouveau à la chirurgie.

Il s’agit d’une étude préliminaire, sans groupe contrôle, qui semble confirmer l’efficacité, se maintenant à 12 mois, des Centres de Traitement de la Douleur chez le lombalgique rebelle.



ABSTRACT

Objectives: This study describes the methods used to manage a cohort of 46 patients with refractory low back pain during a 13-month period in the Multidisciplinary Pain Center of a French teaching hospital.

Methods: The patients (26 women and 20 men, 51 years of age (13.9 SD) had experienced chronic low back pain for more than 6 months (130; 91 SD), and were refractory to previous therapy. Twenty-three patients (50%) had undergone spinal surgery. These patients received multidisciplinary care (medical, functional, psychological and socioprofessional), with initial hospitalization for 10 days and follow-up at 3, 6 and 12 months.

Results: At 12 months, significant improvement was observed for all judgment criteria. Pain evaluations on a Visual Analog Scale (0–10), decreased from 7.2 (1.5 SD) before treatment to 4.1 (1.9 SD) at 12 months (p<0.001); those for functional effects from 7.2 (1.3 SD) to 4.1 (1.9 SD) (p<0.001). Walking distance increased from 1,664 m (2,485 SD) to 3,254 m (3,108 SD) (p<0.001); daily inactivity time decreased from 2.4 h (1.9 SD) to 1.1 h (1 SD) (p<0.001). Ten (43%) of 23 sick leave patients had returned to their jobs at 12 months, 16 benefited from an adaptation of their working conditions, and 7 were considered as disabled. At 12 months, 11 patients had seen another specialist outside the initial network, none had undergone surgery. Conclusions: This preliminary study without a control group confirms the efficacy of a Pain Center in managing refractory low back pain over a 12-month period.



AUTEUR(S)
J. NIZARD, P. LOMBRAIL, G. POTEL, Y. MEAS, J.- M. LANOISELÉE, B. ROBIN, J.-M. NGUYEN, Y. LAJAT

MOTS-CLÉS
Lombalgie chronique, Centre de Traitement de la douleur, évaluation

KEYWORDS
Chronic low back pain, multidisciplinary Pain Center, evaluation

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (1,17 Mo)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier