ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Douleur et Analgésie

1011-288X
Vous êtes sur le site des articles parus entre 1988 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 17/4 - 2004  - pp.179-182  - doi:10.1007/BF03016185
TITRE
La dimension sociale de la douleur chronique. Evaluation par un questionnaire spécifique

RÉSUMÉ

La douleur chronique est un problème de santé publique avec de nombreuses composantes. Presque toutes ont fait l’objet d’évaluation spécifique. L’objectif de ce travail est d’évaluer la dimension sociale grâce à un questionnaire spécifique. 139 douloureux chroniques ont été inclus entre avril 2002 et avril 2003. Le questionnaire utilisé est une traduction modifiée du questionnaire de Gil (1987: nombre de personnes susceptibles d’aider le patient face à des situations quotidiennes avec indice de satisfaction entre 0 et 2). L’analyse statistique a porté sur les données classiques de la douleur chronique. L’étiologie la plus fréquente (52% de femmes) a été la douleur pelvienne chronique (40%) suivie des douleurs neurogénes chroniques (15%) avec une ancienneté de 36 mois et une EVA supérieure à 6 en moyenne. Le nombre de personnes pouvant aider est de 4,2 avec un indice moyen de satisfaction de 0,9. Les points forts de cette étude sont:

• les patients de plus de 55 ans ont un indice de satisfaction et un nombre de personnes statistiquement plus faibles que les patients de moins de 55 ans;

• les deux périodes critiques sont entre 18 et 36 mois et entre 82 et 106 mois d’ancienneté de douleur. Plus de données seront nécessaires mais l’évaluation spécifique de la dimension sociale paraît indispensable pour mieux prendre en charge la douleur chronique et miex anticiper dans nos stratégies antalgiques en fonction de l’âge du patient et de l’ancienneté de la douleur chronique.



ABSTRACT

Chronic pain is a problem of health service with numerous constituents. Almost all were the object of specific evaluation. The aim of this work is to estimate social dimension due to a specific questionnaire. Painful 139 chronic were included between april, 2002 and april, 2003. The used questionnaire is a translation modified by GIL’s questionnaire (on 1987: number of persons susceptible to help the patient in front of daily situations with indication satisfaction between 0 and 2). Statistical analysis concerned the classic data of the cronic pain. The most frequent (52% of women) was pelvic chronic pain (40%) followed by neuropathic chronic pain (15%) with an age of 36 months and an average EVA of 6 on averag. Le number of persons being able to help is of 4,2 with an average indication of satisfaction of 0,9. The strong points of this study are:

• the patients of more than 55 years have an indication of satisfaction and a number of persons statistically weaker than the patients of less than 55 years;

• two critical periods are between 18 and 36 months and between 82 and 106 months of age of pain. More data will be necessary but the specific evaluation of the social dimension countered indispensable better to take care of chronic pain and better to anticipate in our analgesic strategies according to the age of the patient and the age of the chronic pain.



AUTEUR(S)
Ch. BAUDE, S. PITTIÉ

MOTS-CLÉS
Douleur chronique, évaluation, échelle sociale, adaptation sociale

KEYWORDS
Chronic pain, evaluation, social scale, social adaptation

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (585 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier