ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Douleur et Analgésie

1011-288X
Vous êtes sur le site des articles parus entre 1988 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 17/4 - 2004  - pp.183-186  - doi:10.1007/BF03016186
TITRE
A chaque jour suffit sa peine?

RÉSUMÉ

La part grandissante du traitement de la douleur dans la modernité n’est pas sans lien avec la sécularisation généralisée de nos sociétés. Dans ce contexte, la douleur n’est plus pensable, ni même envisageable comme devant faire l’objet d’une attitude sage — le stoïque —, ni comme une planche de salut. La douleur devient alors un fait, voire un bruit, dont il s’agit de taire le retentissement. La douleur n’aurait rien à nous apprendre? Sans en faire l’apologie, ce n’est pas aussi sûr, car l’ordonnance médicale ne peut pas nous tenir longtemps lieu de règle de vie.



ABSTRACT

The graving part of the treatment against pain in modern life is related to the generalized secularisation of our societies. In this context, pain is no longer thinkable, neither even thinkable as having to be the subject of a wise attitude — the stoic — nor as a last hope. Pain then becomes a fact, and even a noise whose repercussions must be silences. Would pain have nothing to teach us? Without vindicating it, it is not as certain, because we cannot consider the medical prescription as a rule of life for a long time.



AUTEUR(S)
Jean-Philippe PIERRON

MOTS-CLÉS
Douleur, souffrance, mal, patience, situation limite

KEYWORDS
Pain, suffering, ache, patience, the boundary situation

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (483 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier