ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Douleur et Analgésie

1011-288X
Vous êtes sur le site des articles parus entre 1988 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 18/2 - 2005  - pp.61-66  - doi:10.1007/BF03007558
TITRE
Où en est la recherche sur le traitement de la dépression chez les patients souffrant de douleur chronique?

RÉSUMÉ

De nombreuses études ont abordé le lien entre la douleur et la dépression. II a été démontré que la prévalence de la dépression est significativement plus élevée dans les échantillons d’individus souffrant de douleur chronique que dans la population générale. Les deux dernières décennies sont à l’issue d’une littérature scientifique et clinique grandissante mettant à jour les facteurs psychologiques et physiques qui pourraient prédisposer certains individus à la dépression. Malgré les activités de recherche dans ce domaine, on remarque une insuffisance problématique d’études examinant l’efficacité de différents traitements, psychologiques ou pharmacologiques, de la dépression chez les individus souffrant de douleur chronique. A une ère où une emphase grandissante est portée sur la nécessité de baser la pratique sur des données probantes, les recherches empiriques existantes se révèlent inadéquates car elles ne permettent pas de guider les décisions cliniques. Cet article fourni une revue des tendances émergentes dans la recherche sur la douleur et la dépression. II met aussi en lumière certaines idées préconçues sur la relation entre la douleur et la dépression qui pourraient avoir mené à négliger le traitement de la dépression chez les individus souffrant de douleur persistante. L’article conclu sur le besoin urgent d’évaluer l’efficacité de différentes approches de traitement permettant de gérer la dépression associée à la douleur chronique.



ABSTRACT

Numerous investigations have addressed the link between pain and depression. It has been shown that the prevalence of depression is significantly higher in samples of individuals with persistent pain conditions than in the general population. The past two decades have witnessed a growing scientific and clinical literature pointing to psychological and physiological factors that might predispose certain individuals to the development of depression. In spite of research activity in this domain, there has been a disturbing lack of research examining the efficacy of different treatments, psychological or pharmacological, on depressive symptoms in individuals suffering from chronic pain. In an area where there is increased emphasis on evidence-based practice, there currently exists an inadequate empirical base to guide clinical decisions. This paper provides a review of emerging trends in research on pain and depression. The paper also highlights some of the assumptions about the relation between depression and pain that might have contributed to the neglect of the treatment of depression in individuals with persistent pain conditions. The paper concludes that there is an urgent need to evaluate the efficacy of different treatment approaches on the management of depression associated with pain.



AUTEUR(S)
M.J. L. SULLIVAN, N. GAUTHIER, D. Ialongo LAMBIN, H. ADAMS, R. CATCHLOVE

MOTS-CLÉS
Dépression, douleur chronique, traitement, facteurs de risque, catastrophisation, médication

KEYWORDS
Depression, chronic pain, treatment, risk factors, catastrophization, medication

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (951 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier