ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Douleur et Analgésie

1011-288X
Vous êtes sur le site des articles parus entre 1988 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 18/4 - 2005  - pp.139-141  - doi:10.1007/BF03007278
TITRE
Céphalées par abus médicamenteux et addiction

RÉSUMÉ

Objectifs: étude de la comorbidité pour les troubles liés à l’utilisation de substances psychoactives chez les patients souffrant de céphalées par abus médicamenteux.Méthode: étude comparative de quarante et un migraineux (MIG) et quarante et un patients souffrant de céphalées par abus médicamenteux issus de migraines (CAM).Résultats: les CAM ulilisant des médicaments contenant des substances psychoactives (caféine et codéine) remplissent dans la majorité des cas les critères du DSM-IV pour la dépendance aux substances. Il existe un risque plus important de souffrir de troubles liés à l’utilisation de substances psychoactives autres que les antimigraineux de crise (OR=7,6 [2,2–26,0]) chez les CAM que chez les MIG. L’étude rétrospective de la chronologie de survenue des troubles montre que la survenue d’un trouble lié à l’utilisation de substances autres que les antimigraineux de crise est prédictive du risque de transformation de la migraine en CAM. Enfin, il y a une transmission familiale croisée entre CAM et troubles liés à l’utilisation de substances autres que les antimigraineux de crise.Conclusion: cette étude donne des arguments en faveur de l’appartenance de certains cas de CAM au spectre des addictions.



ABSTRACT

Objectives: to study co-morbidity between medication overuse headaches and substance related disorders.Method: comparative study between 41 migraineurs (MIG) and 41 medication overuse headaches deriving from migraine (MOH).Results: a majority of patients using acute migraine treatments containing psycho-actives substances (opiates,…) fulfilled DSM-IV diagnosis criteria for dependence. The risk of suffering from substance related disorders was greater for MOH than for MIG (OR=7.6 [2.2–26.0]). Retrospective report of the order of onset of disorders suggests that substance related disorders are a risk factor for transformation of MIG into MOH. Moreover, the study set up a familial co-transmission of MOH and substance related disorder.Conclusion: in some cases MOH can be part of the spectrum of addictive disorders.



AUTEUR(S)
F. RADAT, C. CREAC’H, M. LAFITAU, S. IRACHABAL, V. DOUSSET, P. HENRY

MOTS-CLÉS
Céphalées par abus médicamenteux, migraine, comorbidité, addiction, dépendance

KEYWORDS
Medication overuse headache, migraine, co-morbidity, addiction, dependence

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (309 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier