ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Douleur et Analgésie

1011-288X
Vous êtes sur le site des articles parus entre 1988 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 19/3 - 2006  - pp.47-50  - doi:10.1007/s11724-006-0014-3
TITRE
Obstacles à la prise en charge de la douleur cancéreuse

TITLE
Barriers to cancer pain management

RÉSUMÉ

Grâce au développement de recommandations pour la prise en charge de la douleur cancéreuse, une antalgie efficace peut être obtenue dans plus de 80 % des situations. Cependant de nombreux patients ne bénéficient pas d’un soulagement optimal. Plusieurs obstacles ont été identifiés. Au niveau gouvernemental des législations restrictives peuvent restreindre l’accès des malades aux opioïdes. Des connaissances insuffisantes et des conceptions erronées, telles le risque de toxicomanie, le développement d’une tolérance et le risque de dépression respiratoire lors d’usage régulier d’opioïdes, ont été mises en évidence aussi bien chez les médecins que chez les infirmières. Les croyances des patients et de leur famille par rapport à la douleur cancéreuse et aux médicaments ainsi que des difficultés de communication avec le personnel soignant constituent également des barrières à un soulagement efficace. La mise en place de stratégies visant à surmonter ces obstacles et leur évaluation sont nécessaires pour améliorer encore la prise en charge de la douleur cancéreuse.



ABSTRACT

Thanks to the development of guidelines for cancer pain management, pain relief can be achieved in over 80% of cases. However many cancer patients still suffer unnecessarily. Barriers to adequate pain management have been identified. Access to opioids can be limited because of restrictive government policies. Doctors and nurses have insufficient knowledge and can harbourmisconceptions about the medical use of opioids such as the risk of addiction, tolerance and respiratory depression. Patients beliefs about pain cancer and pain medication, and difficulties in communicating with health carers represent barriers to optimal relief. Families often share the same beliefs. Specific interventions should be designed and their efficacy assessed in order to further improve cancer pain management.



AUTEUR(S)
M. ESCHER

MOTS-CLÉS
Cancer, Douleur, Obstacles, Attitudes, Morphine

KEYWORDS
Cancer, Pain, Barriers, Attitudes, Morphine

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (74 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier