ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Douleur et Analgésie

1011-288X
Vous êtes sur le site des articles parus entre 1988 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 20/1 - 2007  - pp.16-25  - doi:10.1007/s11724-007-0034-7
TITRE
Techniques anesthésio-algologiques dans le cadre des douleurs cancéreuses abdominopelviennes

TITLE
Pelvic and perineal cancer pain: therapeutic characteristics

RÉSUMÉ

L’abdomen, le pelvis et le périnée sont des régions anatomiques proches, riches en organes divers, dont l’innervation est multiple, et dont l’importance fonctionnelle est capitale dans notre quotidien. Par exemple, les douleurs pelviennes en rapport avec une pathologie cancéreuse sont souvent mixtes somatiques, viscérales et proprement neuropathiques.

Ces particularités expliquent, pour partie, les échecs de contrôle de la douleur dans le cadre des pathologies cancéreuses et la nécessité d’avoir recours à des techniques complémentaires pour permettre une meilleure antalgie. La prise en charge de telles douleurs nécessite un démembrement clinique et une approche réellement transdisciplinaire. Nous insisterons sur la complexité de ces douleurs en illustrant notre propos par l’analyse des douleurs pelviennes en oncologie. Nous discuterons de la place des blocs lytiques essentiellement sympathique (bloc de l’impar, du plexus hypogastrique supérieur, bloc du plexus cœliaque), puis nous évoquerons les blocs centraux lytiques et enfin les blocs somatiques. L’ensemble de ces propositions thérapeutiques n’est pas sous tendu par une abondante littérature et mériterait des études complémentaires. Elles ne représentent pas LA solution et ne sont pas exclusives.



ABSTRACT

The pelvis, perineum and abdomen are closely situated anatomical areas containing a host of diverse organs whose innervation is extensive and varied, and whose functions are crucial to daily life. Pelvic pain stemming from cancer is often a combination of somatic, visceral and neuropathic pain. These characteristics partly explain the failures in cancer pain management in these areas and underscore the need to use complementary techniques to achieved better pain relief. The treatment of such pain requires careful clinical analysis and a truly multidisciplinary approach. We will focus on the complexity of this kind of cancer pain by analyzing pelvic cancer pain. We mainly discuss the place of sympatholytic blocks (ganglion impar, superior hypogastric plexus and coeliac plexus blocks) before addressing central lytic and somatic blocks as well as the psychological approach to post-traumatic stress disorder. These kinds of therapeutic possibilities are not well documented and need additional study. None represent a definitive or exclusive solution.



AUTEUR(S)
T. RIANT, F. RAMÉE, O. PAUVREAU, J.-J. LABAT, R. ROBERT, M. GUÉRINEAU

MOTS-CLÉS
Douleurs pelviennes, Douleurs périnéales, Douleurs abdominales, Cancer, État de stress post-traumatique, Bloc de l’impar, Bloc plexus hypogastrique supérieur, Blocs cœliaques, Blocs sympatholytiques, Radiculolyse sacrée, Blocs somatiques

KEYWORDS
Pelvic pain, Perineal pain, Abdominal pain, Cancer, Post-traumatic stress disorder, Impar blocks, Superior hypogastric block, Coeliac plexus blocks, Sympatholytic blocks, Saddle block using phenol, Somatic blocks

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (228 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier