ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Douleur et Analgésie

1011-288X
Vous êtes sur le site des articles parus entre 1988 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 20/3 - 2007  - pp.117-127  - doi:10.1007/s11724-007-0048-1
TITRE
Physiopathologie des douleurs pelvi-périnéales

TITLE
Pathophysiology of pelvic and perineal pain

RÉSUMÉ

La physiopathologie des douleurs pelvi-périnéales est complexe. Sa compréhension nécessite des compétences anatomiques et neurophysiologiques dans ce domaine. Il faut cesser de raisonner en termes d’organe, mais plutôt s’attarder à comprendre et à conceptualiser les mécanismes à la base de la genèse et de la régulation de la douleur au niveau local, régional, spinal et central. Parmi les syndromes les plus souvent rencontrés, on retrouve la cystite interstitielle, les différents types de douleurs vulvaires, la douleur pelvienne chez l’homme, les douleurs musculosquelettiques, le syndrome du releveur et la proctalgia fugax. On ne saurait passer sous silence le syndrome du côlon irritable (SCI), souvent apparenté à ces pathologies et cité lors de l’anamnèse. Toutes ces douleurs ont en commun une hypersensibilisation périphérique, voire centrale comme conséquence d’un bombardement chronique surtout nociceptif. Les hypothèses de travail, pour expliquer ces douleurs, appellent des facteurs inflammatoires, immunologiques, génétiques, neurologiques, neuro-endocriniens et psychologiques, alors que l’étiologie est le plus souvent inconnue.



ABSTRACT

The pathophysiology of pelvic and perineal pain is complex and misunderstood. Knowledge of the pelvic floor anatomy and comprehension of the neurophysiological aspects of pain are necessary. An organ-specific approach must be replaced by an understanding of the mechanisms of pain control at the local, regional and central levels. Interstitial cystitis, vulvar pain, chronic pelvic pain in men, musculoskeletal pain, levator ani syndrome and proctalgia fugax are the most frequent pelvic and perineal pain syndromes encountered in clinical practice. Irritable bowel syndrome is often associated with these syndromes and should be considered as a pelvic-perineal pain syndrome. Peripheral and central hypersensitisation resulting from chronic nociceptive stimulation seems to be the common link between these clinical syndromes. Inflammatory, immunological, genetic, neurological, neuroendocrine and psychological factors have been implicated in the aetiology of chronic pelvic-perineal pain.



AUTEUR(S)
A. WATIER, J.-J. LABAT, R. ROBERT, T. RIANT, M. GUÉRINEAU

MOTS-CLÉS
Cystite interstitielle, Douleurs vulvaires, Douleurs pelviennes chez l’homme, Syndromes myofas-ciaux, Syndrome du releveur, Proctalgia fugax , Plancher pelvien, Syndrome du côlon irritable, Douleurs pelviennes, Douleurs vésicales, Vulvodynie, Vestibulite vulvaire, Vulvodynie essentielle, Névralgie pudendale, Atteintes clitoridiennes, Vulvodynie cyclique

KEYWORDS
Interstitial cystitis, Vulvar pain, Pelvic pain in men, Myofascial pain, Levator ani syndrome, Proctalgia fugax , Pelvic floor, Irritable bowel syndrome, Pelvic pain, Bladder pain, Vulvar vestibulitis, Essential vulvodynia, Pudendal neuropathy, Clitoral pain, Cyclic vulvodynia

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (177 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier