ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Douleur et Analgésie

1011-288X
Vous êtes sur le site des articles parus entre 1988 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 20/4 - 2007  - pp.264-271  - doi:10.1007/s11724-007-0063-2
TITRE
Peut-on éviter la désinsertion professionnelle des patients atteints de fibromyalgie et syndrome de fatigue chronique ? Rôle des médecins agréés pour les agents de la fonction publique

TITLE
Is it possible to avoid the professional segregation of patients with fibromyalgia and chronic fatigue syndrome? The role of civil service physicians

RÉSUMÉ

Une étude de consensus a été réalisée en 2003 afin d’harmoniser les pratiques en matière de prise en charge médicosociale des fonctionnaires atteints de fibromyalgie ou de syndrome de fatigue chronique. L’étude a été menée selon la méthode Delphi auprès d’un panel de médecins agréés, qui assurent les examens d’expertise des agents de la fonction publique. Ce travail a permis d’élaborer des recommandations : des critères cliniques et paracliniques précis concernant l’affection, mais aussi l’assurance d’un réel suivi à visée thérapeutique, sont nécessaires pour justifier des arrêts maladie ; les congés prolongés (congé de longue maladie ou congé de longue durée) doivent être évités ; la reprise du travail doit être encouragée, éventuellement sur poste adapté, ce qui nécessite un travail en réseau entre les différents acteurs ; l’invalidité ne peut pas toujours être évitée, mais les taux proposés en référence au code des pensions civiles et militaires (par analogie puisque ces entités ne figurent pas en tant que telles dans le barème) ne doivent pas dépasser 30% ; l’imputabilité au service (après accident de service ou vaccination) ne peut pas être retenue. Une étude d’impact réalisée début 2007 a montré que ces recommandations diffusées au sein de la profession constituent une référence utile pour les praticiens experts.



ABSTRACT

A consensus study was carried out in 2003 to coordinate medical and social service practices for fibromyalgia and chronic fatigue syndrome in civil service employees. The study used the Delphi technique and involved a panel of physician experts who ensured expert assessments of the employees. This work has resulted in the development of a number of guidelines: precise clinical and paraclinical criteria concerning the disorders, as well as the assurance of effective therapeutic monitoring, are required to justify sick leaves; prolonged leaves (extended illness and long-term leaves) must be avoided; return to work must be encouraged, possibly in an accommodated position, which requires working within a network of different players; because disability cannot always be avoided, the proposed rate is set based on the code of civil and military pensions (by extension because these entities do not specifically appear on the pension schedule) and must not exceed 30%; the liability of the service (after work or vaccination accident) cannot be considered. An impact analysis performed at the start of 2007 demonstrated that these guidelines, distributed throughout the profession, provide a useful reference for practitioner experts.



AUTEUR(S)
B. SYSTCHENKO, O. MANGON

MOTS-CLÉS
Fibromyalgie, Syndrome de fatigue chronique, Médecine agréée, Aspect socioprofessionnel, Étude prospective

KEYWORDS
Fibromyalgia, Chronic fatigue syndrome, Consensus medicine, Social and professional factors, Prospective study

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (142 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier