ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Douleur et Analgésie

1011-288X
Vous êtes sur le site des articles parus entre 1988 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 21/2 - 2008  - pp.86-92  - doi:10.1007/s11724-008-0087-2
TITRE
Neuropathies périphériques douloureuses explorées par électrophysiologie conventionnelle et potentiels évoqués laser

TITLE
Painful peripheral neuropathies assessed by conventional electrophysiology and laser evoked potentials

RÉSUMÉ

Une neuropathie périphérique diffuse (polyneuropathie) peut être suspectée en cas de douleurs distales et symétriques des membres inférieurs. Dans ce cadre, la présence de sensation de brûlures plantaires est habituellement considérée comme un signe d’atteinte des fibres sensitives de petit calibre (A-delta et C). Cependant, cela est probablement inexact et les patients présentant des pieds douloureux forment un groupe hétérogène de sujets avec des neuropathies affectant tout autant les fibres sensitives de gros ou de petit calibre. Différentes méthodes neurophysiologiques sont applicables à la caractérisation des neuropathies douloureuses. Celles-ci incluent: 1) l’exploration électroneuromyographique conventionnelle, associant l’étude des conductions nerveuses et la détection électromyographique à l’aiguille; 2) l’enregistrement des réflexes H évaluant l’innervation proprioceptive; 3) l’enregistrement des réflexes cutanés sympathiques (RCS) évaluant l’innervation autonome des extrémités; 4) la mesure quantifiée des seuils de sensibilité à des stimuli mécaniques ou thermiques; 5) l’enregistrement des potentiels évoqués somesthésiques à la stimulation électrique (PES) ou laser (PEL). Une batterie d’exploration spécifique des petites fibres peut comprendre la quantification des seuils de sensibilité thermique, l’enregistrement des RCS et des PEL. Une batterie d’exploration spécifique des grosses fibres sensitives peut comprendre la quantification des seuils de sensibilité mécanique, l’enregistrement des réflexes H et des PES. La comparaison des résultats respectifs obtenus par ces deux batteries de tests aurait une certaine pertinence pour caractériser les mécanismes de la douleur dans le cadre des neuropathies douloureuses. Mais dans tous les cas, l’exploration électroneuromyographique conventionnelle reste l’examen de première intention. Dans ce texte, nous présenterons ces différentes méthodes neurophysiologiques en développant plus spécifiquement l’intérêt des PEL dans le diagnostic des neuropathies « petites fibres ».



ABSTRACT

Diffuse peripheral neuropathy (polyneuropathy) can be suspected in case of distal, symmetric pain affecting the lower limbs. Burning feet is usually considered a sign of small-fiber neuropathy, but this statement is probably wrong. In fact, patients with painful feet are heterogeneous, presenting both large and small fiber sensory neuropathies. Various neurophysiological methods can be applied to characterize painful neuropathies. Neurophysiological testing includes: 1) conventional electroneuromyographic assessment, comprising nerve conduction studies and needle electromyography; 2) H-reflex recording to assess proprioceptive fibers; 3) sympathetic skin reflex (SSR) recording to assess autonomic fibers; 4) quantitative sensory testing (QST) to mechanical or thermal stimuli; 5) somatosensory evoked potentials to electrical (SSEP) or laser (LEP) stimulation. An electrophysiological battery, comprising thermal QST, SSR and LEP recordings, can be used to assess small nerve fibers. An electrophysiological battery, comprising mechanical QST, H-reflex and SSEP recordings, can be used to assess large nerve fibers. The comparative analysis of results provided by these two batteries of investigation could help determine pain mechanisms involved in painful neuropathies. However, conventional electroneuromyographic assessment remains the first-line test in all cases. In the present text, the various neurophysiological methods for the evaluation of peripheral neuropathy are presented with particular emphasis on the value of LEP recordings in the diagnosis of small-fiber neuropathies.



AUTEUR(S)
J.-P. LEFAUCHEUR

MOTS-CLÉS
Conductions nerveuses, Diagnostic, Douleur, Électroneuromyographie, Neuropathie, Potentiels évoqués laser, Potentiels évoqués somesthésiques, Quantification des seuils de sensibilité, Réflexe cutané sympathique, Réflexe H

KEYWORDS
Nerve conduction, Diagnosis, Pain, Electroneuromyographic examination, Neuropathy, Laser evoked potentials, Somatosensory evoked potentials, Quantitative sensory testing, Sympathetic skin reflex, H-reflex

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (137 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier