ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Douleur et Analgésie

1011-288X
Vous êtes sur le site des articles parus entre 1988 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 21/2 - 2008  - pp.75-80  - doi:10.1007/s11724-008-0090-7
TITRE
Évaluation quantitative des troubles sensitifs et des douleurs neuropathiques

TITLE
The quantitative evaluation of sensory disorders and neuropathological pain

RÉSUMÉ

L’évaluation quantitative des troubles sensitifs et des douleurs correspond à l’analyse de la perception induite par des stimulations externes d’intensité contrôlée. Cette méthode d’évaluation utilise des appareils qui appliquent de façon non invasive des stimuli thermiques, mécaniques ou vibratoires, ce qui permet de mesurer les seuils des sous-modalités somesthésiques et les sensations évoquées par des stimulations supraliminaires. Il est ainsi possible de quantifier un déficit sensitif (augmentation des seuils de détection), une allodynie (réduction des seuils de douleur) ou une hyperalgésie (élévation des réponses à des stimulations supraliminaires). L’intérêt de l’évaluation quantitative des troubles sensitifs est reconnu pour le diagnostic et le suivi de certaines neuropathies périphériques caractérisées par une atteinte des fibres fines, notamment les polyneuropathies sensitives du diabète. Ce type d’évaluation a également permis d’améliorer notre compréhension des mécanismes impliqués dans plusieurs syndromes douloureux neuropathiques chez l’homme et d’évaluer les effets de plusieurs traitements pharmacologiques des douleurs neuropathiques. Cet article discute de l’intérêt et des limites des méthodes d’évaluation quantitative pour l’évaluation clinique des douleurs neuropathiques et de leur traitement chez l’homme.



ABSTRACT

Quantitative sensory testing (QST) may be defined as the analysis of perception of pain in response to thermal and mechanical stimuli of measured intensity. This method uses thermal, mechanical and vibratory stimuli, enabling the measurement of pain thresholds and sensations caused by suprathreshold stimulation. QST can quantify hypoesthesia (raised detection thresholds), allodynia (lowered pain thresholds) and hyperalgesia (increased response to suprathreshold stimuli). It is suitable for detecting or monitoring peripheral polyneuropathies characterized by fine fiber impairment, particularly diabetic peripheral neuropathies. It has also been used to analyse the pathophysiological mechanisms involved in certain neuropathic pain conditions and to assess the effects of treatments for neuropathic pain. In this paper the relevance and limitations of QST for the assessment of neuropathic pain and its treatment are discussed.



AUTEUR(S)
D. BOUHASSIRA, N. ATTAL

MOTS-CLÉS
Évaluation quantitative des troubles sensitifs, Évaluation, Douleur neuropathique, Allodynie, Hyperalgésie

KEYWORDS
Quantitative sensory testing, Assessment, Neuropathic pain, Allodynia, Hyperalgesia

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (106 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier