ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Douleur et Analgésie

1011-288X
Vous êtes sur le site des articles parus entre 1988 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 22/1 - 2009  - pp.38-43  - doi:10.1007/s11724-009-0115-x
TITRE
Douleur neuropathique dans les suites de la thoracotomie

TITLE
Persistent pain after thoracotomy

RÉSUMÉ

Les thoracotomies latérales et postérolatérales, réalisées le plus souvent en vue d’une exérèse pour le traitement du cancer bronchopulmonaire, représentent l’un des gestes chirurgicaux les plus agressifs. Il en résulte la survenue de lésions nerveuses, probablement aux différents temps de la chirurgie, à l’origine de l’apparition avec un temps de latence variable de douleurs neuropathiques (DN) dont la prévalence est non négligeable. Le diagnostic, l’évaluation et la prise en charge précoce de ces douleurs sont une priorité afin d’éviter leur chronicisation. Le dépistage diagnostique d’une DN est aisé, grâce à des outils élaborés ces dernières années par des experts. Les mécanismes lésionnels responsables des symptômes cliniques ont fait, eux aussi, l’objet de recherches avec une évaluation quantitative psychophysique et des tests fonctionnels. Enfin, malgré la richesse de l’arsenal thérapeutique dont nous disposons aujourd’hui, il reste un nombre important de patients non soulagés. Certes, on ne pense pas encore assez et suffisamment tôt à la DN après thoracotomie, mais en cas de douleur postopératoire rebelle aux traitements classiques bien menés, il faudra sans doute envisager des mesures thérapeutiques ciblées en fonction des mécanismes physiopathologiques suspectés.



ABSTRACT

Lateral and posterolateral thoracotomy — mostly indicated for the treatment of lung cancer — are two of the most invasive surgical procedures, often resulting in persistent pain. Damage to the intercostal nerves can occur at any point during the procedure, and nerve lesion is generally supposed to be the main cause of persistent pain. Neuropathological pain can be quickly diagnosed with useful specific tools, yet in many cases drug therapies fail to alleviate it. Future research, therefore, needs to find therapies targeting the physiopathological mechanisms responsible.



AUTEUR(S)
V. GUASTELLA, C. DUALÉ

Reçu le 17 décembre 2008.    Accepté le 3 janvier 2009.

MOTS-CLÉS
Douleur chronique, Douleur neuropathique, Thoracotomie

KEYWORDS
Chronic pain, Neuropathic pain, Thoracotomy

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (135 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier