ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Douleur et Analgésie

1011-288X
Vous êtes sur le site des articles parus entre 1988 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 23/1 - 2010  - pp.14-20  - doi:10.1007/s11724-010-0182-z
TITRE
Migraine de l’enfant: les bonnes pratiques

TITLE
Migraine in childhood: best practices

RÉSUMÉ

Les migraines sont la cause la plus fréquente des céphalées aiguës récurrentes de l’enfant. Les critères internationaux IHS (International Headache Society) permettent le diagnostic. L’association fréquente à des céphalées de tension, voire à des céphalées chroniques, doit être recherchée. Des recommandations ont été fixées par l’Anaes en 2003 puis par l’Afssaps en 2009. Le traitement de crise, pris précocement, repose en première intention sur les AINS (en particulier l’ibuprofène) et le sumatriptan intranasal. Les facteurs déclenchants seront recherchés en séparant bien les facteurs exogènes des facteurs émotionnels; ces derniers expliquent souvent l’aggravation de la migraine. Les moyens non médicamenteux tels que relaxation et hypnose ont prouvé leur efficacité, et sont indiqués en première intention. Un traitement de fond médicamenteux ne sera proposé qu’en cas d’échec.



ABSTRACT

Migraine headaches are the most frequent acute recurrent headaches in children. Diagnosis is based on the International Headache Society (IHS) criteria. Frequently associated with tension-type headache or even chronic headache can complicate diagnosis. French guidelines were edicted in 2003 by Anaes (National Agency for Acreditation and Health Evaluation) and in 2009 by Afssaps (French Agency for Sanitary Security of Health Products). Treatment should be taken at the very beginning of the crisis with NSAID first (particularly ibuprofen) and intranasal sumatriptan. Triggers (exogenic or emotional) will be looked for. Emotional factors often are responsible for worsening the disease. Non pharmacological treatment is first indicated with relaxation or hypnosis, which proved their efficacy. Only in case of failure, a medical treatment will be secondarily prescribed.



AUTEUR(S)
B. TOURNIAIRE

Reçu le 15 janvier 2010.    Accepté le 27 janvier 2010.

MOTS-CLÉS
Migraine, Enfant, Recommandations, Ibuprofène, Sumatriptan

KEYWORDS
Migraine, Child, Guidelines, Ibuprofen, Sumatriptan

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (518 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier