ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Douleur et Analgésie

1011-288X
Vous êtes sur le site des articles parus entre 1988 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 24/1 - 2011  - pp.18-22  - doi:10.1007/s11724-011-0231-2
TITRE
Réinsertion du lombalgique chronique au travail — Influence des dimensions psychosociologiques du lien au travail et à l’entreprise

TITLE
Return to work in chronic low back pain — impact of the psychosociological components of the patient relationship with the work setting

RÉSUMÉ

Les recommandations de bonnes pratiques qui concernent la prise en charge du travailleur lombalgique chronique comportent des éléments visant à favoriser la réinsertion du patient dans son travail habituel, et plus spécifiquement une intervention structurée dans le milieu du travail luimême. Cette intervention en milieu de travail semble conditionner de façon significative la reprise du travail du patient, mais les mécanismes par lesquels une telle intervention est efficace restent en grande partie inexpliqués. Dans cette perspective, le présent article examine un certain nombre de dimensions non formalisées, de nature psychosociologique, qui modulent les attitudes du patient vis-à-vis de l’activité de travail et qui peuvent influencer le succès de la prise en charge. S’appuyant sur son expérience personnelle de programmes de « retour au travail » et sur les données de la littérature, l’auteur discute en particulier l’influence de l’attribution causale de la douleur, les processus d’échanges symboliques entre l’entreprise et le travailleur lombalgique, le rôle et le sens attribués par le travailleur à une analyse ergonomique de son poste de travail et enfin l’impact du soutien social dont le travailleur peut ou non bénéficier de la part de son équipe de travail. Ces dimensions psychologiques relatives au travail du patient devraient êtremieux prises en compte par les intervenants du système de santé et, en particulier, par ceux qui interviennent dans le cadre clinique de la prise en charge.



ABSTRACT

Recommendations for good practice in the management of workers with chronic low back pain include components intended to help the patient back to his usual job, and, more specifically, a structured process carried out in the workplace itself. This workplace practice seems to have a significant effect on the patient’s resumption of work, but the reasons why such intervention is effective remain largely unexplained. In that context, this article examines a number of non-formalised psychosocial factors that influence the patient’s attitudes to his work and which may affect the outcome of his care. The author uses his personal experience of “return to work” programmes together with information from the literature to examine the effect of the causal attribution of the pain, the process of symbolic trade-offs between the worker with backache and the employing company, and the worker’s view of the role and the meaning of an ergonomic analysis of his work station. Finally, the author discusses the effect of the social support which the worker may or may not be able to receive from his work team. These psychological factors relating to the patient’s work ought to be more carefully considered by health professionals and, in particular, by those involved in the clinical aspects of care.



AUTEUR(S)
P. MAIRIAUX

Reçu le 18 novembre 2010.    Accepté le 17 décembre 2010.

MOTS-CLÉS
Lombalgie chronique, Psychosociologique, Entreprise, Retour au travail

KEYWORDS
Chronic low back pain, Psychosocial, Company

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (92 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier