ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Douleur et Analgésie

1011-288X
Vous êtes sur le site des articles parus entre 1988 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 24/3 - 2011  - pp.126-131  - doi:10.1007/s11724-011-0255-7
TITRE
Douleur en santé mentale : les aspects institutionnels sont-ils déterminants ?

TITLE
Pain in mental health: is institution important?

RÉSUMÉ

Les aspects institutionnels sont-ils déterminants pour la prise en compte de la douleur en santé mentale ?

La présentation des enquêtes réalisées en France mise en perspective avec le contexte culturel et sanitaire permet de répondre à la question.

La prise en charge des troubles somatiques dont la douleur chez des patients psychiatriques chroniques n’est pas satisfaisante. La formation est insuffisante. Les comités de lutte contre la douleur (Clud) n’existent pas. L’évaluation de la douleur n’est pas assurée, les outils ne sont pas toujours adaptés. La morphine fait peur. La problématique douleur n’est pas prioritaire en psychiatrie. Néanmoins, la prise en compte de la douleur doit se développer en santé mentale aidée par les expériences organisationnelles disponibles.

L’implication de la médecine somatique est nécessaire. La formation douleur doit être proposée. Les Clud apparaissent en psychiatrie. Des outils d’évaluation validés et adaptés doivent être disponibles. Des aides organisationnelles et scientifiques existent. La recherche se poursuit.

En s’appuyant sur les référentiels scientifiques et organisationnels, sur les expériences réalisées et sur ses forces institutionnelles, la santé mentale relèvera le défi de la douleur et des soins somatiques.



ABSTRACT

Is institution important for pain and its treatment in mental health?

The author presents French surveys, with their results compared with respect to cultural and health contexts.

Treatment of somatic disorders, mainly pain, among psychiatric patients is not satisfactory. The existing knowledge regarding pain is inadequate. Pain committees do not exist in institutions. Pain assessment is often not done, and the tools used for assessment are not appropriate. People are frightened by morphine. Pain is not considered a priority in psychiatry. Recent organizational experiments may help in the management of pain in mental health.

General physicians must also be involved. Learning about pain is compulsory. Pain committees are appearing in psychiatry hospitals. Appropriate pain assessment tools must be used in psychiatry. Organizational and scientific aids are available, and research is ongoing.

With scientific and organizational frameworks, with recent experiments and with own institutional abilities, French mental health system can meet the challenge of pain and somatic care.



AUTEUR(S)
E. SERRA

Reçu le 20 mai 2011.    Accepté le 24 mai 2011.

MOTS-CLÉS
Douleur, Santé mentale, Organisation

KEYWORDS
Pain, Mental health, Organization

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (96 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier