ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Douleur et Analgésie

1011-288X
Vous êtes sur le site des articles parus entre 1988 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 25/2 - 2012  - pp.93-100  - doi:10.1007/s11724-012-0289-5
TITRE
Représentations mentales et comportements précédant la prescription d’opioïdes forts. Une enquête réalisée dans le département du Finistère auprès de 114 médecins généralistes et spécialistes

TITLE
Mental representations and behaviors before prescribing strong opiods. A survey carried out in the Finistère department with 114 general practitioners and specialists

RÉSUMÉ

Près de 20 % des adultes souffrent de douleurs chroniques. Malgré l’existence de recommandations sur l’utilisation de la classe des opioïdes forts (OF), des barrières à la prescription existent. Pour comprendre les représentations mentales et les comportements précédant la prescription d’OF, un questionnaire a été adressé à 500 médecins dans le département du Finistère. Cent quatorze réponses ont été retournées (22,8 %).

Pour l’évaluation de l’intensité de la douleur, les spécialistes indiquent utiliser régulièrement une échelle validée, alors que moins d’un médecin généraliste sur deux utilise cet outil. Ce comportement est essentiel. Un OF est prescrit en fonction de l’intensité douloureuse et non en fonction de la pathologie. Pour l’évaluation de l’anxiété/dépression, l’évaluation clinique est globale. Seuls 23,0 % des médecins interrogés utilisent une échelle validée. Un travail de formation à l’intérêt de l’utilisation régulière de ces outils permettrait d’optimiser la prescription des OF.

Les termes de puissance (45,7 %) et d’efficacité (44,7 %) sont liés au traitement avec un OF. Efficacité antalgique (85,3 %), douleurs cancéreuses (78,9 %) et amélioration de la qualité de vie (67,6 %) sont également confirmées. Les médecins prescrivent un OF dans les douleurs d’intensité sévère (85,6 %), dans les douleurs liées aux soins (94,7 %), dans les douleurs paroxystiques (92,9 %) et dans les douleurs mixtes. Ils évoquent avec leurs patients l’efficacité thérapeutique (94,7 %), l’observance (81,4 %), les problèmes de dépendance (38,1 %) et de toxicomanie (10,6 %).

Notre enquête confirme que la notion classique d’opiophobie et son impact négatif sur les soins antalgiques et la qualité de vie du patient sont en voie de régression. Les médecins du Finistère confirment posséder une bonne connaissance des règles de prescription des OF et des contraintes liées à la prescription de cette classe thérapeutique.



ABSTRACT

Almost 20% of adults suffer from chronic pain. Despite the existence of recommendations on the use of strong opioids (SO), barriers prescription exist. To understand mental representations and behaviors before prescribing SO, a questionnaire was sent to 500 practitioners in the Finistère department. 114 responses were returned (22.8%). Specialists indicate regular use of a validated scale, whereas less than a general practitioner on two uses such a tool. The terms of efficiency (45.7%) and efficacy (44.7%) are associated with this treatment. Analgesic efficacy (85.3 %), cancer pains (78.9 %) and improvement of quality of life (67.6 %) are confirmed too. Practitioners prescribe a strong opioid drug in severe intensity pain (85.6%), in pain-related care (94.7%), in breakthrough pain (92.9%) and in mixed pain. Physicians inform their patients about the therapeutic efficacy (94.7%) and compliance (81.4%) to the treatment. Addiction (38.1%) and dependence (10.6%) problems are detailed too.

This survey confirms that the classical notion of opiophobia and its negative impact on pain management and patient’s quality of life are decreasing. The physician’s answers confirm that they have a good knowledge of the SO limitation rules and constraints related to the prescription of this drug class.



AUTEUR(S)
N. MIMASSI, F. MARCHAND, H. GANRY

Reçu le 4 mai 2012.    Accepté le 22 mai 2012.

MOTS-CLÉS
Opioïdes forts, Douleurs, Prescription, Représentations mentales, Comportements

KEYWORDS
Strong opioids, Pains, Prescription, Mental representations, Behaviors

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (184 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier